audition

SURDITE

Le son représente une énergie mécanique. Il stimule le tympan qui fait bouger les 3 osselets en arrière jusqu’au niveau de la platine qui est l’interface avec la cochlée.

La cochlée est l’organe de l’audition. Elle transforme l’énergie mécanique en influx électrique jusqu’au cerveau via le nerf auditif.

Toute perturbation du « parcours » du son peut être responsable d’une baisse de l’audition. De la perforation tympanique jusqu’à la fracture de la cochlée.

Il existe plusieurs types de baisse de l’audition e il n’est pas question ici d’en faire une liste détaillée.

Les symptômes qui peuvent vous amener à consulter sont souvent : la demande de répétition des mots, sensation de voile sur certains sons, difficultés à entendre les « bruits » du quotidien : oiseaux, conversation téléphonique, augmentation du volume de la télévision.

Surdité brusque

Une baisse soudaine de l’audition de façon unilatérale est stressante. Elle peut être dûe à plusieurs causes. Un simple bouchon peut en être responsable mais il est important de voir un ORL car certaines causes comme la baisse brutale à cause d’une atteinte virale du nerf de l’audition nécessite un traitement rapide pour avoir les meilleures chances de récupération.

Surdité progressive du sujet âgé

La plupart la baisse de l’audition progressive peut est dûe à l’âge (presbyacousie), à une exposition répétée aux bruits ou infections à répétition , etc… Il est important de rélaiser un test auditif lorsque les surdités entrainent des retentissements sociaux avec un isolement dans les discours notamment en milieu bruyant, le repli sur soi, etc.

Surdité depuis la naissance ou acquise

Certaines surdités sont effectivement découvertes depuis la naissance ou dans le jeune âge. Il est important d’avoir un suivi régulier chez ces enfants car leur audition conditionne le développement du langage.

Les surdités acquises peuvent être dûs à des infections (cf otite sero-muqueuse ou séreuse) ou des traumatismes.

Pour en savoir plus

http://www.surdi.info